BOU EL MOGDAD

De Podor à Saint Louis sur le fleuve "Le Sénégal" 

Cette série est haute en couleur et retranscrit l’ambiance joyeuse dont j’ai pu témoigner dans ses villages nomades, bien loin des sites touristiques. 
Avant tout je n’ai pas voulu être intrusive. le décalage de vie est tellement évident et tellement éloigné de nos civilisations occidentales. J’avais bien évidemment amené mon appareil mais je n’osais pas m’en servir. Les enfants étaient si joyeux et spontanés et ils ont réclamé des photos pour se voir (l’avantage du numérique) Ils en ont joués énormément et c’était la bataille rangée à celui qui poserait en premier.

Ils ont aimé prendre des pauses et être pris en photo avec leur meilleur copain ou copine ou frère et soeur.
C’était un pur bonheur.  J’ai eu la chance de pouvoir saisir ces enfants, ces femmes dans leur environnement quotidien, dans leur simplicité. Et leur sourire me le rendait bien.
Cette échange m’a permis de donner à mes photos une esthétique 
Par la suite le maitre d’école a récupéré mes fichiers pour les imprimer et les distribuer aux enfants.